Anthéa : Saison 8

//Anthéa : Saison 8

Anthéa : Saison 8

Après plusieurs mois de fermeture et une vingtaine de spectacles annulés, en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, Anthéa  Antibes réouvrira ses potes en novembre pour une nouvelle saison dont Daniel Bénoin a dévoilé les contours. La réouverture se fera avec Un Prince,  nouvelle création d’après le texte d’Emilie Frèche, servie par Sami Bouajila. Gérard Depardieu fera son retour en salle Jacques Audiberti avec son vibrant hommage à Barbara. La suite de cette programmation ambitieuse sera porteuse de belles découvertes, à l’exemple de Disgraced (Disgrâce) , une pièce d’Ayad Akthar montée pour la première fois en France dans une mise en scène de Daniel Benoin. On citera aussi la première venue à Anthéa de Mathieu Amalric et Micha Lescot dans La Collection d’Harold Pinter, les tandems Bernard Campan-Isabelle Carré dans La Dégustation ou François Berléand-François-Xavier Demaison dans Par le Bout du nez. Plusieurs seuls en scène de haut-vol viendront ponctuer la saison :  Edouard Baer dans Les élucubrations d’un homme soudain frappé par la grâce,  Guillaume Gallienne dans François, le saint jongleur, Pierre Richard dans Monsieur X et Daniel Auteuil dans Déjeuner en l’air et en cloture, le nouveau spectacle de Gad Elmaleh. Un deuxième volet d’hommage à  Harold Pinter sera rendu avec Trahisons, spectacle magnifiquement servi par Roschdy Zem et Michel Fau. Sylvie Testud et Eric Elmosnino, quant à eux, donneront corps au texte de Marivaux L’Heureux Stratagème planté dans un somptueux décor des Années folles. On relèvera aussi la venue de James Thierrée avec sa nouvelle création Room,  les clowns russes de La Famille Semianyki avec Lodka… La nouvelle pièce de Jean Bellorini, Le jeu des ombres qui devait ouvrir le Festival d’Avignon 2020 dans la cour d’honneur du Palais des Papes, fera également un détour par Antibes. On appréciera l’incursion du Collectif 8 dans l’œuvre incontournable de George Orwell 1984 , l’adaptation de Dr Jekyll et Le Mystère Hyde par Felicien Chauveau ou encore la mise en scène de Pauline Bayle de l’œuvre d’Honoré de Balzac Illusions perdues. La danse contemporaine sera à l’honneur avec Jungle Book, le dernier spectacle du chorégraphe Robert Wilson, l’immanquable Shazam de Philippe Decouflé, le saisissant Tryptich : The missing door, the lost room and the hidden door, toute dernière création du collectif Belge Peeping Tom. Côté opéra, Daniel Benoin présentera Macbeth  avec l’Opéra de Nice. Cette saison encore, Anthéa fait la part belle à la musique en accueillant Alain Souchon  ainsi qu’Imany entourée sur scène de huit violoncellistes avec Voodoo Cello. Ouverture des abonnement le 29 juin à 9 heures.

By |septembre 20th, 2018|Categories: Prochainement|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

9 + 17 =