DVD : A genoux les gars

//DVD : A genoux les gars

DVD : A genoux les gars

Le pitch

En l’absence de sa sœur Rim (Inas Chanti), que faisait Yasmina (Souad Arsane) dans un parking avec Salim (Sidi Mejai) et Majid (Mehdi Dahmane) ? Si Rim ne sait rien, c’est parce que Yasmina fait tout pour qu’elle ne l’apprenne pas. Quoi donc ? L’inavouable, le pire, la honte XXL… Le tout, immortalisé par Salim dans une sex tape potentiellement très volatile ! 

Ce qu’on en pense

Plutôt que «Sextape», A genoux les gars aurait dû être sous-titré «Sexe in the Cité». Car c’est bien de cela qu’il s’agit: l’initiation sexuelle de quatre gamins de banlieue de la génération Youporn, dans une forme proche de celle des séries TV à la Sex and the City. Soit une suite de séquences plus ou moins longues et drôles, au cours desquelles les deux héroïnes, Yasmina et Rim (Souad Arsane et Inas Chanti, toutes les deux formidables) sont confrontées au chantage de leurs petits copains (Sidi Mejaj, Mehdi Dahmane) pour qu’elles leur fassent une fellation. Tout est prétexte à négociation pour obtenir ce qu’ils considèrent comme le Graal de toute relation. Et comme les quatre sont experts en tchatche, ça fuse dans tous les sens, avec des punchlines dignes de rappeurs (absents de la BO au profit de chansons romantiques yéyés, par goût du contraste). «Bite» et «Sucer» étant prononcés encore plus souvent que «fuck» dans un film de Tarantino, les dialogues feront saigner les oreilles chastes. Le résultat est néanmoins très drôle.«Mais pas que(ue)», serait-on tenté d’écrire! Car en plus de bousculer le langage, le film met les pieds dans le plat sociétal du moment. Harcèlement, religion, pornographie, réseaux sociaux… Tout passe à la moulinette de la tchatche infernale des jeunes héros de cette tragi-comédie contemporaine. Dommage qu’une fin complètement ratée oblige à nuancer l’avis très positif qu’on avait du film jusque-là.

By |octobre 23rd, 2018|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

13 − 6 =