Joni Mitchell : île de Wight

//Joni Mitchell : île de Wight

Joni Mitchell : île de Wight

La légende dorée du plus grand festival hippie, celui de l’île de Wight en 1970, en prend un coup avec ce film, signé Murray Lerner, dans lequel Joni Mitchell commente, avec le recul d’aujourd’hui,  les images de sa prestation agitée. Jetée la première dans la fosse aux lions, seule avec sa guitare, alors que la révolte du public devant le prix des tickets faisait rage aux portes du festival (que les plus virulents finirent par enfoncer) , la chanteuse raconte avoir eu l’impression de “chevaucher un dragon en furie. Pourtant si l’on n’écoute que les chansons (ce qui est possible dans le menu du dvd), elle n’a jamais mieux chanté que ce jour-là. Visiblement morte de peur, on la voit retourner cette foule incroyable de 600 000 personnes et la mettre dans sa poche en quelques minutes par le seul pouvoir de ses chansons et de sa voix divine. Un des grands moments de l’histoire des festivals pop. 

By |novembre 4th, 2018|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

3 × 1 =