BlacKkKlansman

//BlacKkKlansman

BlacKkKlansman

Le pitch

Dans les années 70,  Ron Stallworth  (John David Washington) , un jeune policier noir du Colorado  réussit à infiltrer la section locale du Ku Klux Klan. Avec l’aide d’un de ses coéquipiers blanc (Adam Driver), il va réussir à éviter un attentat meurtrier…

Ce qu’on en pense

 Spike Lee (Do The Right Thing, Malcom X, Inside Man…) fait son grand «come-back» avec cette comédie policière très réussie, basée sur des faits réèls . Comme à son habitude, le réalisateur afro-américain mêle fiction et documents d’actualité, humour et militantisme, action et réflexion, avec, en plus cette fois, un bel hommage aux films de blacksploitation des années 70. Un mix improbable entre le Tarantino de Jackie Brown et les films de Michael Moore (Fahrenheit 9/11, Where To Invade Next…), avec, en final, des images impressionnantes des affrontements de Charlottesville en 2017, où une jeune femme avait trouvé la mort lors des manifestations contre un meeting des suprémacistes héritiers du KKK.  Mais le contenu militant ne nuit jamais à la qualité de la réalisation , ni au rythme de la comédie policière. Adam Driver et John David Washington forment un duo de Buddy Movie épatant, bien épaulés par le reste du casting (au sein duquel on est heureux de retrouver Harry Belafonte). La B.O est particulièrement jouissive, avec une scène de pure comédie musicale. Couronné d’un Grand Prix à Cannes, BlacKkKlansman est, sans conteste,  l’un des meilleurs films de  Spike Lee.

By |janvier 9th, 2019|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

5 × 1 =