Arctic

//Arctic

Arctic

Le Pitch

En Arctique, la température peut descendre jusqu’à moins –70°C. Dans ce désert hostile, glacial et loin de tout, un homme (Madds Mikkelsen) lutte pour sa survie. Autour de lui, l’immensité blanche, et une carcasse d’avion dans laquelle il s’est réfugié, signe d’un accident déjà lointain. Avec le temps, l’homme a appris à combattre le froid et les tempêtes, à se méfier des ours polaires, à chasser pour se nourrir… Un événement inattendu va l’obliger à partir pour une longue et périlleuse expédition pour sa survie. Mais sur ces terres gelées, aucune erreur n’est permise…

Ce qu’on en pense

Sélectionné à Cannes en Séance de minuit, ce survival glacial est le premier long métrage d’un réalisateur d’origine brésilienne, Joe Penna. Par la puissance de sa mise en scène et sa radicalité (aucune explication, aucun flash back, zéro psychologie, quasiment pas de dialogues),  Arctic peut se comparer a All Is Lost de JC Chandor, qui mettait en scène Robert Redford en plaisancier perdu en pleine mer. Une expérience de cinéma assez éprouvante, portée par un Madds Mikkelsen impressionnant.

 

By |février 7th, 2019|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

18 + deux =