DVD : Thunder Road

//DVD : Thunder Road

DVD : Thunder Road

Le pitch

Jimmy Arnaud (Jim Cummings), un brave policier texan,  essaie tant bien que mal de résister à la pression de son boulot et de son divorce,  pour conserver la garde alternée de sa fille (Kendal Farr). Mais quand sa mère décède, les digues lâchent les unes après les autres…

Ce qu’on en pense

Retenez ce nom : Jim Cummings. Sorti de nulle part, cet acteur américain spécialisé dans les doublages de films d’animation,  signe la  tragicomédie la plus réussie de l’année. Dans la veine des comédies dépressives de Paul Thomas Anderson (Punch Drunk Love) ou  David O Russel (Happiness Therapy), avec un zeste de Coen Brothers, Thunder Road étonne,  déconcerte et emballe de la première à la dernière scène. On ne sait jamais s’il faut rire ou pleurer aux mésaventures du malheureux Jimmy (Jim Cummings himself) symbole d’une Amérique totalement déboussolée. Le titre est emprunté à la chanson de Bruce Springsteen que le héros voudrait jouer à l’enterrement de sa mère,  sans y parvenir. On ne l’entendra jamais, même au générique : un quartet à cordes joue “Skinny Love” de Bon Iver à la place !  Cela donne une petite  idée de l’originalité du ton et du propos. Acclamé à Cannes, où il était présenté dans la sélection de l’ACID, Thunder Road a décroché un Grand Prix mérité à Deauville.

 

 

By |février 8th, 2019|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

treize − sept =