La dernière folie de Claire Darling

//La dernière folie de Claire Darling

La dernière folie de Claire Darling

Le pitch

À Verderonne, petit village de l’Oise, c’est le premier jour de l’été et Claire Darling (Catherine Deneuve) se réveille persuadée de vivre son dernier jour Elle décide alors de vider sa maison et brade tout sans distinction, des lampes Tiffany à la pendule de collection. Les objets tant aimés se font l’écho de sa vie tragique et flamboyante. Cette dernière folie fait revenir Marie, sa fille (Chiara Mastroianni), qu’elle n’a pas vue depuis 20 ans.

Ce qu’on en pense

Réalisatrice de mélo sensibles (L’arbre, La cour de Babel, Dernières nouvelles du Cosmos), Julie Bertuccelli s’est peut-être laissée aller à croire que mettre en scène Catherine Deneuve et Chiara Mastroianni en mère et fille suffirait à assurer l’intérêt de cette fable sur le vieillissement, les souvenirs et les rapports mère-fille. Elle s’est trompée. Adapté d’un roman anglophone de Lynda Rutledge, le scénario de son nouveau film peine à soutenir l’attention jusqu’au bout. Intrigué au début par un récit qui remplace les traditionnels flashbacks par des scènes oniriques,  on se désintéresse assez rapidement du destin de protagonistes aux rapports trop distants et désincarnés pour émouvoir.

By |février 9th, 2019|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

deux × 1 =