Stephen Eicher : Hüh !

//Stephen Eicher : Hüh !

Stephen Eicher : Hüh !

 

Après un septennat de silence discographique, contraint par une brouille juridique avec son ancien label (Barclay), Stephen Eicher publie enfin un nouvel album (chez Polydor). On le retrouve avec plaisir,  entouré de la fanfare balkanique Traktorkestar, qui l’accompagne sur scène ces derniers temps,  pour quatre nouveaux titres d’excellente facture et sept reprises de ses tubes passés (des “Filles de Limmatquai” à “Cendrillon après minuit” en passant par “Pas d’ ami comme toi”, “Combien de temps” et “La chanson bleue“) moulinés à la sauce balkanique. Au début,  ça surprend un peu  tous ces cuivres sur les chansons délicates du troubadour hélvétique. Hüh ! se dit-on en considérant la pochette hommage à Bashung (Fantaisie Militaire). Et puis le charme opère et on a hâte d’écouter ça en live. Pourvu qu’un festival d’été ait la bonne idée d’inviter Stephen et son Okestar !

 

 

By |février 15th, 2019|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

8 − deux =