Canine: Dune

Canine: Dune

Après avoir enflammé la “Parisfère” depuis 2 ans à coups de concerts privés mystérieux et enfiévrés, Canine  publie enfin son premier album, Dune, et tombe le masque. Sous le nom de ce qu’on croyait être un collectif féminin d’une dizaine de musiciennes se cachait en fait Magali Cotta, une Niçoise de 37 ans passée par le conservatoire de Paris (ça s’entend),  fan de Nina Simone et de musiques de films (ça s’entend aussi),  convertie à l’electro.  Centrée sur le chant choral, enveloppé de boucles electro et de rideaux de cordes, la musique de Canine évoque par certains côtés Hyphen Hyphen (autres niçoises),  Sia, Mylène Farmer  ou encore Enya avec ses envolées de cathédrales. Conçu dans le home studio de la maison familiale de Libre dans la vallée de la Roya, avec des textes engagés sur l’environnement ou les migrants (“Ventimiglia“),  chantés en anglais et en français, Dune (hommage à Jodorowski ?) a séduit la critique qui voit en Canine  la nouvelle Christine and the Queens. On lui souhaite de connaître le même succès. En attendant,  Canine rejoint Hyphen Hyphen, Juniore  et Griefjoy au panthéon des nouveaux groupes azuréens qui pèsent dans le game.

 

 

By |février 28th, 2019|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

8 + 12 =