Toulon : Macbettu

//Toulon : Macbettu

Toulon : Macbettu

(Photo Alessandro Serra)

À quoi reconnait-on un chef d’œuvre, une pièce culte, un classique ? Si aucune réponse ne s’impose, il est un indice à prendre en compte : l’appétit des artistes pour s’en emparer et l’adapter comme bon leur semble, sans que le texte ne s’en trouve amoindri. Macbeth en fait assurément partie. Il faut dire que son argument n’est pas prêt de se démoder : Macbeth, poussé par sa femme commet un régicide pour s’emparer du pouvoir. Culpabilité et paranoïa les gagnent peu à peu et finissent par sombrer dans la folie. Inspiré par les carnavals de l’arrière-pays sarde, le metteur en scène italien Alessandro Serra a eu une révélation : il y a beaucoup de points communs entre les rites sardes (les cloches lugubres, les masques noirs menaçants, les peaux de bêtes sur le dos, les forces surnaturelles de la nature…) et l’œuvre du dramaturge. Voilà donc Macbettu, joué en sarde dans la pure tradition du théâtre élisabéthain (à savoir uniquement des hommes, même pour les rôles féminins). D’une grande beauté formelle, le spectacle allie drame et comédie, le somptueux à l’effrayant et prouve qu’hier comme aujourd’hui, l’ivresse du pouvoir ne s’apaise qu’au prix du sang.

By |mars 15th, 2019|Categories: Spectacles|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

11 + 10 =