Les Grands squelettes

//Les Grands squelettes

Les Grands squelettes

Le Pitch

Des femmes et des hommes se perdent dans leurs pensées au hasard des heures du jour et des rues de la ville. De cette soudaine intimité, les murmures de leur petite voix intérieure nous laissent entendre les inquiétudes de l’amour

Ce qu’on en pense 

Philippe Ramos (Fou d’Amour, Jeanne Captive, Capitaine Achab…) a travaillé à partir de photographies et  d’extraits de Fragments d’un discours amoureux  (Roland Barthes) pour trouver la matière de son nouveau film,  inspiré par la vision de gens perdus dans leur pensée en ville et dans les transports en commun. Après avoir filmé une douzaine de séquences mettant en scène comédiens connus (Melvil Poupaud, Denis Lavant, Jacques Bonaffé Jean François Stevenin ) et  moins connus,  le réalisateur a décidé d’extraire de ces séquences une seule image et de faire dire le texte (considérations sur l’amour,  le couple, le sexe, la solitude, le suicide…) en voix off à ses comédiens. Le résultat est un film composé presqu’uniquement d’images arrêtées en haute définition et de monologues intérieurs,  avec des bruits de ville en  fond sonore,  pour dire la solitude urbaine. Etranges mais fascinants, ces Grands Squelettes s’apparentent tout de même plus à une oeuvre d’art contemporain qu’a un classique film de cinéma.

By |avril 10th, 2019|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

sept + 18 =