PGM : Point Blank

//PGM : Point Blank

PGM : Point Blank

Annoncé en 2016 par un EP 3 titres (Vertigo) et en 2017 par le très sombre single “With Our Love“, sorti en réaction au massacre de la Promenade des Anglais, le deuxième album de  Press Gang Metropol  est disponible  en digital depuis le 12 avril et arrivera en physique le 26 avril. Vous pouvez déjà le commander : il est excellent. L’arrivée en 2015 d’un nouveau chanteur, Sébastien Bernard,  à la tessiture vocale proche de Dave Gahan , a définitivement cristallisé les obsessions du groupe pour la New Wave anglaise. De Depeche Mode à Joy Division/New Order en passant par Cure ou les Psychedelic Furs, les influences sont sensibles mais parfaitement digérées sur ce deuxième album, dont les 12 titres s’avalent d’une traite. Aucun temps mort,  le son est nickel, les compos claquent, le chant est au top. Franchement, si on ne connaissait pas les origines géographiques du groupe, on jurerait entendre un groupe anglais émule de Depeche Mode.  On a très hâte de voir PGM  jouer ce disque en live.  En attendant, on l’écoute en boucle sans se lasser.

 

By |avril 10th, 2019|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

dix-neuf − huit =