Working Woman

//Working Woman

Working Woman

Le pitch

Orna (Liron Ben-Slush) travaille dur afin de subvenir aux besoins de sa famille. Brillante, elle est rapidement promue par son patron Benny (Menashe Noy), un grand promoteur immobilier. Les sollicitations de ce dernier deviennent de plus en plus intrusives et déplacées. Orna prend sur elle et garde le silence pour ne pas inquiéter son mari. Jusqu’au jour où elle ne peut plus supporter la situation. Elle décide alors de changer les choses pour sa famille, pour elle et pour sa dignité…

Ce qu’on en pense

Après le viol (Invisible avec Ronit Elkabetz en 2011), la réalisatrice israëlienne Michal Aviad s’attaque au harcèlement sexuel au travail, à travers le portrait d’une femme aux prises avec un patron harceleur. La belle Liron Ben-Slush (une Mathilda May israélienne) incarne cette jeune femme avec beaucoup de justesse, tandis que Menashe Noy (faux airs de Bruno Cremer) , dans le rôle  du harceleur, alterne, trés justement lui aussi, paternalisme, prédation et contrition. Venue du documentaire, Michal Avial donne une vision trés réaliste du monde professionnel qu’elle décrit, évite de forcer le trait sur le harcèlement et ses implications psychologiques et atteint parfaitement sa cible. On y croit.

By |avril 18th, 2019|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

six + dix-sept =