Tremblements

//Tremblements

Tremblements

Le pitch

Guatemala, Pablo, 40 ans (Juan Pablo Olyslager), est un « homme comme il faut », religieux pratiquant, marié, père de deux enfants merveilleux. Quand il tombe amoureux de Francisco (Mauricio Armas), sa famille et son Église décident de l’aider à se « soigner »…

Ce qu’on en pense

Après Ixcanul, sorti en 2015, Jayro Bustamante poursuit son exploration de la société guatémaltèque avec ce portrait d’homme partagé entre sa famille, sa religion et son inclination homosexuelle, découverte sur le tard. Au-delà du tabou de l’homosexualité masculine, le film explore le poids de la religion dans un pays où les mouvements évangélistes sont devenus une véritable force politique. Un beau casting et une réalisation élégante permettent de remédier à un scénario qui a tendance à faire du surplace une fois qu’on a compris la nature exacte du problème rencontré par cette famille très pratiquante.

By |mai 1st, 2019|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

11 − 7 =