Green Book

Green Book

Le Pitch

En 1962, alors que règne encore la ségrégation, Tony Lip (Viggo Mortensen), un videur italo-américain du Bronx, est engagé pour conduire et protéger le Dr Don Shirley (Mahershala Ali),  pianiste noir de renommée mondiale, lors d’une tournée de concerts dans le sud des États-Unis. Durant leur périple, de Manhattan jusqu’au Sud profond, ils s’appuient sur un guide de voyages à l’usage des noirs américains (le fameux Green Book) pour dénicher les établissements pour personnes de couleur, où l’on ne refusera pas de servir Shirley et où il ne sera ni humilié, ni maltraité. Dans un pays où le mouvement des droits civiques commence à se faire entendre, les deux hommes vont être confrontés au pire de l’âme humaine, dont ils se guérissent grâce à leur générosité et leur humour. Ensemble, ils vont dépasser leurs préjugés, oublier ce qu’ils considéraient comme des différences insurmontables et découvrir leur humanité commune…

Ce qu’on en pense

C’est peu dire qu’on n’attendait pas du réalisateur de Dumb & Dumber et Mary à tout prix, Peter Farrelly, un film aussi profond et sensible que Green Book. Basé sur une histoire vraie, il raconte une tournée du pianiste de jazz Don Shirley dans le sud des États-Unis au début des années 60. Pour se déplacer, Shirley avait embauché un chauffeur- garde du corps du nom de Tony Lip, italo new-yorkais haut en couleur, brut de décoffrage et plutôt raciste, qui deviendra pourtant son ami pour la vie. Le film oscille plaisamment entre drame et comédie et reconstitue parfaitement l’Amérique ségrégationniste des années 60. Sorte d’Intouchables inversé (le patron est noir, l’employé blanc), où le handicap serait remplacé par le racisme, c’est LA bonne surprise de ce début d’année. Un « feelgood movie », dans lequel Mahershala Ali (découverte de Moonlight et vedette de la saison 3 de True Detective) et Viggo Mortensen (inoubliable Aragorn du Seigneur des anneaux) se donnent la réplique avec gourmandise, sur des dialogues particulièrement savoureux.  

By |mai 24th, 2019|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

sept + deux =