Fête du cinéma : Top 5

//Fête du cinéma : Top 5

Fête du cinéma : Top 5

On ne le répétera jamais assez: le cinéma c’est mieux au cinéma. Lâchez vos portables et profitez de la fête du cinéma:  jusqu’à mercredi  toutes les séances sont à 4 euros pour La Fête du cinéma. L’occasion de faire le plein de bons films (et en plus, c’est climatisé!). Voici ceux qu’ils ne faut pas rater

Parasite 

Toute la famille de Ki-taek (Song Kang-ho) est au chômage et vit d’expédients.  Un jour, leur fils Ki-woo (Chon Woo-sik) réussit à̀se faire recommander pour donner des cours particuliers d’anglais chez une riche famille. Il va se débrouiller pour faire embaucher les siens  sous de fausses identités et de fausses qualifications. Quitte à se débarrasser des employés de maison pour prendre leur place… La Palme d’or de Cannes 2019 une fable sociale qui vire à la farce macabre. Superbement réalisé. 

Toy Story 4 

Sans être aussi parfait que son prédécesseur, TS 4 est absolument formidable. Les jouets, que l’on retrouve au moment où Bonnie leur nouvelle propriétaire entre en maternelle, vivent une nouvelle grande aventure et font connaissance avec plusieurs nouveaux personnages très réussis : Forky, la fourchette complexée (Pierre Niney), Gabby la poupée flippante (Angèle),  les deux peluches siamoises (Jamel et Franck Gastambide), Caboom le cascadeur canadien (Marc Arnaud)… Comme d’habitude dans cette incroyable franchise, il y a quasiment un niveau de lecture par spectateur !   Un nouveau chef d’oeuvre Disney/Pixar 

Le Daim

Après Benoît Poelvoorde (Au Poste !), Quentin Dupieux débauche Jean Dujardin pour son deuxième film «français». Il  joue un paumé dont l’esprit est  peu à peu possédé par un blouson «daim-oniaque» et qui se fait passer pour un réalisateur de films.  Adèle Haenel, qui lui donne la réplique, est aussi formidable en réceptionniste d’hôtel cinéphile , passionnée et naïve. Présenté en ouverture de la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, Le Daim est une comédie horrifique à l’humour surréaliste. La présence de Jean Dujardin à l’affiche devrait permettre au grand public de découvrir et d’apprécier l’univers et l’humour particuliers de Quentin Dupieux. Le Daim est, sans conteste, un de ses meilleurs films.

Nevada

Un Prophète (Jacques Audiard) meets The Rider (Chloe Zhao), avec Robert Redford comme producteur /protecteur. Pour ses débuts à la réalisation, l’actrice Laure De Clermont-Tonnerre (vue dans Le Scaphandre et le Papillon et Adèle Blanc Sec, entre autres) fait fort. Elle a filmé au Nevada et en anglais cette histoire de réhabilitation par le dressage (et vice versa),  dans laquelle Matthias Schoenaerts reprend plus ou moins ses personnages « durs dehors doux dedans » de Bullhead et de De Rouille et d’os

Yves

On sait désormais ce qui nous reste à faire pour gagner l’Eurovision : y présenter un frigo ! Surfant sur le débat entre Intelligence artificielle et créativité, Benoît Forgeard (Gaz de France) signe une comédie (forcément) rafraîchissante et dans l’air du temps, qui lui a valu une sélection à la Quinzaine des réalisateurs. Avec William Lebghil  en Cousin glandeur d’Orelsan et Gringe dans Comment c’est loinDoria Tillier  en vendeuse de frigos intelligents et l’épatant Philippe Katerine  en imprésario de rap. Des dialogues bien envoyés et  une BO rigolote.  

By |juin 29th, 2019|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

2 × trois =