Celle que vous croyez

//Celle que vous croyez

Celle que vous croyez

Le Pitch

Pour espionner Ludo (Guillaume Gouix), son jeune amant volage, Claire Millaud (Juliette Binoche), prof de littérature comparée de 50 ans, crée un faux profil Facebook. Elle prend ainsi contact avec Alex (François Civil), le coloc de Ludo, en se faisant passer pour Clara, une belle jeune femme de 24 ans. Alex est immédiatement séduit. Au fil de discussions de plus en plus passionnées, Claire tombe éperdument amoureuse de lui. Osera-t-elle lui révéler son imposture, au risque de le perdre ?

Ce qu’on en pense

On comprend que Juliette Binoche n’ait pas hésité longtemps à accepter de jouer Claire, dans cette adaptation du roman éponyme de Camille Laurens. Quel rôle ! On l’y voit passer tour à tour (et parfois dans le même plan !) d’épouse abandonnée et vieillissante, à quinqua sexy, de prof d’université reconnue à midinette amoureuse, de femme de tête à névrosée, de mère de famille débordée à bête de sexe… Son talent est tel qu’elle est parfaitement crédible dans toutes ses différentes incarnations. Safy Nebbou (L’Empreinte de l’ange, Dans les forêts de Sibérie) dit qu « aucune autre actrice n’aurait pu donner autant » à son personnage et on est bien près de le croire. « Le secret c’est de s’abandonner », confie Binoche, adepte du « On n’a rien donné tant qu’on n’a pas tout donné ». Au-delà de la performance de l’actrice principale, bien secondée dans les longues scènes de psychanalyse par une Nicole Garcia imperturbable et dans celles d’amour par ses partenaires masculins (François Civil et Guillaume Gouix), le film vaut par la représentation qu’il donne d’une époque où le réel et le virtuel s’entremêlent parfois jusqu’au vertige. Entre romance 2.0, drame sentimental, portrait de femme et suspens hitchcockien, Safy Nebbou tient le cap de l’adaptation en découpant son récit en trois parties distinctes, comme autant de chapitres. Côté mise en scène, on pense tour à tour à Vertigo (musique d’Ibrahim Maalouf mais sans trompette), à Her (pour les scènes d’amour au téléphone) et aux Liaisons dangereuses, dont le roman de Camille Laurens était un peu la version actualisée pour le Net. Une réussite.

 

By |juillet 2nd, 2019|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

9 + 18 =