Give Me Liberty

//Give Me Liberty

Give Me Liberty

Le pitch

Vic (Chris Galust), malchanceux jeune Américain d’origine russe, conduit un minibus pour personnes handicapées à Milwaukee. Alors que des manifestations éclatent dans la ville, il est déjà très en retard et sur le point d’être licencié. Il accepte tout de même de conduire son grand-père sénile et ses vieux amis Russes à des funérailles… 

Ce qu’on en pense

Présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes,  Give Me Liberty est la première réalisation d’un cinéaste d’origine Russe, Kirill Mikhanovsky. Tourné caméra à l’épaule dans les conditions d’un documentaire, il suit la  journée chaotique d’un jeune chauffeur de bus social qui prend plus à cœur les problèmes des handicapés qu’il transporte que les consignes de son patron.Une drôle d’immersion dans la communauté russe de Milwaukee et dans le monde du handicap, qui aurait tout de même gagné à être allégée de quelques séquences. On ne s’ennuie pas, mais on en sort épuisé

By |juillet 25th, 2019|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

douze − 1 =