Sang Froid

Sang Froid


Le pitch   

Bienvenue à Kehoe, luxueuse station de ski du Colorado. La police locale n’y est pas franchement très sollicitée jusqu’au jour où le fils d’un conducteur de chasse-neige, Nels Coxman (Liam Neeson), est assassiné sur ordre de Viking (Tom Bateman), un baron de la drogue de Denver. Armé d’une rage implacable et d’une artillerie lourde, Nels entreprend de démanteler à lui seul le cartel de Viking…  

Ce qu’on en pense

Encore un rôle de justicier pour Liam Neeson. Depuis le premier Taken (2008), l’emploi lui colle à la peau. Au point d’oser le second degré, cette fois, dans cet auto-remake de Refroidis, polar nordique jouissif, réalisé en 2014 par Hans Petter Moland. Comparé à l’époque au Tarantino de Pulp Fiction et aux frères Coen de Fargo, le réalisateur Norvégien n’a pas craint de forcer la ressemblance pour ce remake US, produit par Michael Shamberg (Pulp Fiction, Get Shorty).Dans un superbe décor de montagnes enneigées, Liam Neeson, alias Nels Coxman, paisible conducteur de chasse-neige, se lance dans une orgie de carnage vengeur, dont le décompte s’affiche comiquement à l’écran sous forme de croix chaque fois qu’un des méchants se fait trucider. On a l’impression d‘avoir déjà vu ça plus d’une fois, c’est un peu trop référencé pour être tout à fait honnête, mais  on rigole bien.

By |juillet 28th, 2019|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

16 + 17 =