Comme des bêtes 2

//Comme des bêtes 2

Comme des bêtes 2

 

Le pitch

Le Fox-Terrier Max doit faire face à un grand bouleversement : sa propriétaire Katie s’est mariée et a eu un adorable bébé, Liam. Max est tellement obsédé par la garde du petit, qu’il en développe des troubles obsessionnels du comportement. Lors d’une excursion en famille dans une ferme, Max et le gros Duke vont faire la connaissance de vaches souffrant d’intolérances aux canidés, de renards hostiles et d’une dinde monstrueuse.Ce qui ne va pas arranger les tocs de Max…

Ce qu’on en pense

Carton surprise de 2016 avec 800 millions de dollars de recettes pour 75 millions de budget, Comme des bêtes appelait une suite.Et pour une fois, on n’est pas déçu ! Les scénaristes d’Illumination, studio responsable de Moi, Moche et Méchant, Tous en Scène et Grinch, ce sont encore une fois pressé les neurones pour accoucher non pas d’une mais de trois histoires parallèles, mettant en scène les héros du premier film (Max, Duke, Pompon Gidget) et quelques nouveaux venus (dont Rico le chien cow-boy et une flopée de matous) dans des séquences dignes des vidéos « trop mignonnes » d’Internet. Comme pour son prédécesseur, la réussite du film tient dans la caractérisation des personnages (tous plus dingos les uns que les autres) et dans la manière dont on épouse leur point de vue d’animaux pas si bêtes. Drôle et enlevé Comme des bêtes 2 réjouira petits et grands spectateurs, avec une morale très proche de celle de Toy Story 4 : pour sauver les autres, il faut commencer par se sauver soi-même de ses propres névroses. 

By |août 1st, 2019|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

dix-huit − 16 =