Le Déserteur

//Le Déserteur

Le Déserteur

Le pitch

Terrifié à l’idée d’être mobilisé pour la guerre qui vient d’éclater en Europe, Philippe (Martin Dubreuil) a fui Montréal pour se réfugier dans un Ouest américain aussi sauvage qu’hypnotisant. Il vit tant bien que mal de concours d’imitation de Charlie Chaplin. Mais la cruauté de l’humanité ne se limite pas aux champs de bataille, et Philippe ne va pas tarder à découvrir la face obscure du rêve américain… 

Ce qu’on en pense

Ce pays n’est pas pour les Charlot, c’est sûr ! Le déserteur du titre français va en faire la cruelle expérience. Le spectateur aussi, ballotté dans un cauchemar certes très cinématographique (superbe photo) mais plutôt pénible. On suit le long chemin de croix, à peine dialogué et très peu contextualisé, d’un artiste de cabaret qui a fui la conscription pour tomber entre les griffes de psychopathes, dans une Amérique désertique et inquiétante.Un film canadien très conceptuel, dans lequel Reda Kateb, Romain Duris et Soko font des apparitions inquiétantes.

By |août 22nd, 2019|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

19 + dix-huit =