Sibyl

Le pitch

Psychanalyste, Sibyl (Virginie Efira) souhaite se consacrer à l’écriture de fiction, qu’elle a déjà pratiqué par le passé. Pour s’en donner le temps, elle commence à se séparer de ses patients,  mais ne peut résister à l’appel au secours d’une jeune actrice dépressive, Madeleine (Adèle Exarchopoulos). Enceinte du partenaire de son premier film (joué par Gaspard Ulliel), Madeleine se demande  si elle doit garder le bébé ou se faire avorter.Son amant est un séducteur et un menteur invétéré.En plus, il est en couple avec la réalisatrice du film (Sandra Hüller) !  La situation est déjà compliquée,  mais l’intervention de Sibyl va la rendre encore plus complexe. En panne d’inspiration pour son roman, la psy  se sert des confessions de Madeleine pour nourrir sa fiction, tout en projetant sur elle ses propres échecs sentimentaux… Lorsque Madeleine l’appelle sur le tournage, à Stromboli, pour l’assister psychologiquement, la situation devient totalement explosive et incontrôlable

Ce qu’on en pense

Vous l’avez aimée en avocate désastreuse dans Victoria ? Vous allez l’adorer en psy-catastrophe dans Sibyl. Virginie Efira  confirme un talent qui ne fait que croître et embellir dans le nouveau film de Justine Triet.  Pour ce qui est seulement son troisième long métrage,  la réalisatrice  de La Bataille de Solférino et Victoria  tisse une comédie psychanalytique brillante sans être trop cérébrale qui lui a valu une première sélection en compétition à Cannes. Le film embarque le spectateur dans les méandres de la psychée dérangée de ses personnages et joue très habilement avec les mises en abîmes et les effets miroirs.  Réalité, fiction, cinéma et création littéraire s’entrechoquent dans un maelstrom de sentiments, de sexe, de névroses et d’humour décalé. Intelligent, émouvant, brillamment mis en scène et drôle à la fois,  Sibyl  a tout pour séduire.      

By |octobre 2nd, 2019|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

neuf − 1 =