Camille

//Camille

Camille

Le pitch

Jeune photojournaliste éprise d’idéal, Camille Lepage (Nina Meurisse) part en Centrafrique couvrir la guerre civile qui se prépare. Très vite, elle se passionne pour ce pays et sa jeunesse, emportée par la tourmente. Désormais, son destin se jouera là-bas.

Ce qu’on en pense

La figure du reporter de guerre a souvent inspiré les cinéastes pour des résultats pas toujours très convaincants. Dernier en date à s’y frotter, Joachim Trier (Back Home avec Isabelle Huppert) y a laissé quelques plumes. Avec des objectifs plus modestes, Boris Lojkine (Hope) dresse le portrait d’une jeune photographe pétrie d’humanité, Camille Lepage, que sa passion pour l’Afrique va conduire à couvrir un conflit en Centrafrique. Elle y sera, hélas, très vite tuée dans une embuscade et n’aura même pas le temps de voir son travail reconnu. Nina Meurisse prête son talent et son doux sourire à la jeune photographe, dans une reconstitution très réaliste des conditions de reportage en zone de guerre. Plus proche du documentaire que du biopic hagiographique, un portrait de photographe…  garanti sans clichés !

By |octobre 17th, 2019|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

trois × trois =