L’Orphelinat

//L’Orphelinat

L’Orphelinat

Le Pitch

Kaboul, fin des années 80. Le jeune et débrouillard Qodrat  (Qodratollah Qadiri) gagne sa vie en revendant des tickets pour aller voir ses films Bollywoodiens préférés. Rattrapé par la police, il se retrouve à l’Orphelinat où il s’imagine héros de Bollywood, combattant aux côtés de ses nouveaux amis l’invasion rebelle les menaçant.

Ce qu’on en pense 

Présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes , le second long métrage de la réalisatrice Afghane Shahrbanoo Sadat (Wolf and Sheep) s’inspire de la vie d’un de ses amis et se situe dans la période de l’occupation soviétique de l’Afghanistan. Une ère finalement assez heureuse, où les jeunes les plus démunis pouvaient bénéficier des bienfaits du modèle communiste. Le regard que porte la réalisatrice sur les souvenirs d’enfance de son ami est à la fois ironique et nostalgique, les séquences les plus dramatiques étant immédiatement contrebalancées par des chorégraphies bollywoodiennes. Le  film a surtout valeur de document sur cette période qui précéda l’arrivée des talibans au pouvoir.

By |novembre 27th, 2019|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

cinq + sept =