Monaco: Moya

//Monaco: Moya

Monaco: Moya

« Comme à  la Maison ! », Moya  investit  jusqu’au 20 décembre la Maison de France à Monaco, la transformant pour un temps en œuvre d’art à part entière. Plasticien, performer et artiste numérique, Patrick Moya cherche à être partout, érigeant en Asie de grandes sculptures en acier ou modelant dans l’argile en Italie des céramiques avec les lettres de son nom, passant des pinceaux à l’ordinateur, des soirées techno aux murs d’une chapelle, de l’art contemporain à l’art numérique, de la vie réelle aux mondes virtuels … Une démarche invasive et unique qui prend comme prétexte son nom et son image. C’est par «  le nom du père  », Moya, décliné sous de multiples formes, qu’il commence véritablement son aventure artistique, assimilant l’œuvre à sa signature. Puis, dans un stade du miroir prolongé, il travaille sur son Moi, inventant dès 1997, un autoportrait décalé, le petit « Moya ». Une créature qui tente de se libérer de son créateur pour vivre au centre de l’œuvre ; avant d’inventer son Moya Land, une   « Civilisation Moya  » composée d’un bestiaire presque humain, qui tend à prouver que «  l’artiste est une civilisation à lui tout seul  ».

 

 

By |décembre 1st, 2019|Categories: Expositions|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

vingt − quinze =