Brooklyn Affairs

//Brooklyn Affairs

Brooklyn Affairs

Le Pitch

New York dans les années 1950. Lionel Essrog (Edward Norton), détective privé souffrant du syndrome de Gilles de la Tourette, enquête sur le meurtre de son mentor et unique ami Frank Minna (Bruce Willis). Grâce aux rares indices en sa possession et à son esprit obsessionnel, il découvre des secrets dont la révélation pourrait avoir des conséquences sur la ville de New York… Des clubs de jazz de Harlem aux taudis de Brooklyn, jusqu’aux quartiers chics de Manhattan, Lionel devra affronter l’homme le plus redoutable de la ville pour sauver l’honneur de son ami disparu. Et peut-être aussi la femme qui lui assurera son salut…

Ce qu’on en pense

Déjà, un détective privé souffrant du syndrome de Gilles de la Tourette, ça intrigue !  Si, en plus, c’est Edward Norton  qui l’incarne… Seul capable de voler la vedette à Brad Pitt (Fight Club), Norton a mis sa carrière d’acteur en stand-by pour réaliser ce film qui lui tenait vraiment à coeur.  Sur  un scénario inspiré du roman de Jonathan Lethem (Motherless Brooklyn),  au son d’une BO qui mixe Miles Davis et Radiohead, dans une reconstitution du New York des années 50 aux petits oignons et avec un casting en or (Edward Norton, Willem Dafoe, Bruce Willis , Alec Baldwin), Brooklyn Affairs résonne comme un  Chinatown New-Yorkais.  Les amateurs de polars à l’ancienne ne doivent surtout pas le manquer.

 

By |décembre 4th, 2019|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

11 + 15 =