Cannes 2020 : Spike Lee président

//Cannes 2020 : Spike Lee président

Cannes 2020 : Spike Lee président

Alors que les nominations aux Oscars font, cette année encore, l’objet de critiques pour leur manque de diversité ethnique, le Festival de Cannes montre l’exemple en désignant un réalisateur noir pour présider le jury de sa 73e édition. Fervent militant de l’égalité raciale et des droits civiques , Spike Lee, 62 ans, est considéré comme l’un des chefs de file du mouvement anti-raciste aux Etats-Unis. C’est aussi un réalisateur mondialement célèbre pour ses films-brulôts comme Do The Right Thing (1989) sur les émeutes raciales ou le dernier en date, BlacKkKlansman (2018), pamphlet anti Trump et anti-raciste, qui lui a valu le Grand Prix à Cannes et l’Oscar du scénario. Spike Lee est également titulaire d’un Oscar d’honneur décerné en 2016 pour l’ensemble de sa carrière. « Il est celui qui lève le poing. Il est aussi celui qui rend hommage à Robert Mitchum avec les mots amour / haine gravés sur ses bagues lors de son entrée remarquée dans la grande salle du Palais des Festivals en 2018 » rappellent Thierry Frémaux et Pierre Lescure dans le communiqué d’annonce de sa désignation. Le réalisateur sexagénaire au look d’éternel adolescent, casquette vissée sur la tête et baskets flashy aux pieds, se dit quant-à lui «  honoré d’être la première personne de la diaspora africaine à assurer la présidence » du jury Cannois.

Dans une longue lettre de remerciements adressée aux organisateurs, Spike Lee rappelle que le Festival a eu « un impact énorme » sur sa carrière et a « façonné (sa) trajectoire dans le cinéma mondial ». Son premier long métrage She’s Gotta Have It (Nola Darling n’en fait qu’à sa tête) a remporté le Prix de la jeunesse à la Quinzaine des Réalisateurs en 1986, Do the Right Thing était en Compétition en 1989 et ses films suivants ( Jungle Fever en 1991,  Girl 6 en 1996 , Summer of Sam en 1999, Ten Minutes Older en 2002) ont tous eu les honneurs de la compétition, du hors compétition ou des sections parallèles. En 2018, Spike Lee revenait en compétition avec BlacKkKlansman, auquel le jury a décerné le Grand Prix.  Scénariste, acteur, monteur, producteur et réalisateur, Spike Lee « a amené au cinéma contemporain les questionnements et les révoltes de l’époque, sans jamais oublier de s’adresser au public qu’il a, film après film, sensibilisé à ses causes » estiment les organisateurs du Festival. « La personnalité flamboyante de Spike Lee promet beaucoup. Quel Président de Jury sera-t-il ? Rendez-vous à Cannes ! » concluent Thierry Frémaux et Pierre Lescure, à propos de ce président au profil très politique. Il aura la lourde tâche de succèder à Alejandro Inarritu dont la Palme d’or (Parasite de Bong Joon-ho) est un énorme succès public et brigue l’Oscar du meilleur film. La composition du jury sera connue à la mi-avril, avec la sélection officielle qui n’en est encore qu’à ses prémisses et sur laquelle rien n’a encore filtré. Une seule chose est sûre : le 73 e Festival de Cannes se tiendra du 12 au 23 mai sur la Croisette.

 

By |janvier 16th, 2020|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

16 − 13 =