Les Traducteurs

//Les Traducteurs

Les Traducteurs

 

Le pitch

Isolés dans une luxueuse demeure sans aucun contact possible avec l’extérieur, neuf traducteurs sont rassemblés pour traduire le dernier tome d’un des plus grands succès de la littérature mondiale. Mais lorsque les dix premières pages du roman sont publiées sur internet et qu’un pirate menace de dévoiler la suite si on ne lui verse pas une rançon colossale, une question devient obsédante : d’où vient la fuite ?

Ce qu’on en pense

Décidément obsédé par l’écriture, Régis Roinsard, qui s’était illustré en 2012 avec Populaire (marque de machine à écrire des années 50) met en scène ce classique whodunit (qui l’a fait ?) à la Agatha Christie, qui se transforme, au final, en film d’arnaque. L’enveloppe est clinquante, mais l’intrigue est trop peu crédible pour captiver. Lambert Wilson fait ce qu’il peut pour rendre son personnage de méchant éditeur avide un peu effrayant, mais ses gesticulations et ses grimaces font plutôt sourire. Le makin of de l’arnaque est tellement gros qu’on devine assez rapidement qui en est l’instigateur. Bref, pas grand-chose à sauver dans cette coproduction européenne à visées purement commerciales.Mieux vaut aller (re) voir A Couteaux tirés tant qu’il est encore à l’affiche.

By |janvier 30th, 2020|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

4 + huit =