Mes jours de gloire

//Mes jours de gloire

Mes jours de gloire

Le pitch

Adrien (Vincent Lacoste) est un Peter Pan des temps modernes. Il a beau approcher la trentaine, il vit encore comme un enfant. Petit, il a connu le succès en tant qu’acteur,  mais c’était il y a plus de dix ans et aujourd’hui Adrien n’a plus un sou. Il retourne chez ses parents et tente de redonner un coup de fouet à son quotidien

Ce qu’on en pense

Incroyable : Vincent Lacoste a déjà l’âge de jouer les has been ! Dans  L’Enfance d’un chef (court-métrage) , Antoine de Bary lui faisait jouer  un jeune comédien casté pour un biopic sur la jeunesse de Charles de Gaulle. Quelques années plus tard , il lui fait reprendre le personnage d’Adrien. Après le succès sans lendemain du film, le voila revenu à la case départ, chez ses parents  (Emmanuelle Devos et Christophe Lambert),  en quête d’un hypothétique rebond. La relation familiale fournit les meilleures scènes du film.  Celles sur sa libido en berne sont nettement moins inspirées. La comédie acide du début bascule dans une psychanalyse de bas étage qui laisse le spectateur sur le bord du chemin. Un “Vincent Lacoste movie” sans gloire.

By |février 26th, 2020|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

17 − un =