Tyler Rake

//Tyler Rake

Tyler Rake

Le pitch

Dépressif et suicidaire depuis qu’il a perdu son jeune fils, le mercenaire Tyler Rake (Chris Hemsworth) accepte une nouvelle mission suicide en Inde: délivrer le fils d’un chef mafieux de Bombai enlevé par un caïd de Dacca.  Une mission d’autant plus délicate que le jeune garçon (Rudhraksh Jaiswal) s’avère très attachant…

Ce qu’on en pense 

Réalisé par un ancien cascadeur (Sam Hargave) et produit par Chris Hemsworth (Thor pour les intimes), Tyler Rake correspond à ce qu’on peut en attendre à la lecture du pitch: un film de baston destiné à mettre en valeur son acteur vedette. Le scénario est contenu tout entier dans le titre original (Extraction), les personnages sont dessinés à (très) gros traits et les dialogues sont surexplicatifs,   mais la réalisation est suffisamment soignée pour qu’on ait l’impression de regarder un  blockbuster plutôt qu’une série B. Sam Hargrave sait filmer les gunfights (heureusement :  il n’y a presque que ça),  mais il soigne aussi ses extérieurs : les plans de poursuite dans Bombay ou Dacca sont dignes d’un James Bond (ou mieux : d’un Denis Villeneuve). Chris Hemsworth est parfait en mercenaire au coeur brisé (mais qui bat toujours sous les biscottos),  Golshifteh Farahani joue les utilités (mais joliment, en apportant un peu de douceur et de charme dans ce monde de brute) et  le jeune Rudhraksh Jaiswal tient très bien son rôle. Sans surprise dans son déroulé,  le film en est une plutôt bonne (surprise) au final. On passe un bon moment et en ces temps de confinement,  c’est déjà pas mal.

By |mai 2nd, 2020|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

2 × un =