L’Adieu

//L’Adieu

L’Adieu

Le pitch

Lorsqu’ils apprennent que Nai Nai (Zhao Shuzhen), leur grand-mère et mère tant aimée, est atteinte d’une maladie incurable, ses proches, selon la tradition chinoise, décident de lui cacher la vérité. Ils utilisent alors le mariage de son petit-fils comme prétexte à une réunion de famille pour partager tous ensemble ses derniers instants de bonheur. Pour sa petite fille, Billi (Awkwafina), née en Chine mais élevée aux Etats-Unis, le mensonge est plus dur à respecter. Mais c’est aussi pour elle une chance de redécouvrir ses origines, et l’intensité des liens qui l’unissent à sa grand-mère.

Ce qu’on en pense

Précédé d’un buzz hyper favorable, ce petit mélodrame de la réalisatrice sino-américaine Lulu Wang, en partie autobiographique, est en course pour les Oscars et a déjà valu à son actrice principale, la rappeuse Awkwafina le Golden Globe de la meilleure actrice. Elle est effectivement très bien dans le rôle de cette jeune femme qui revient au pays pour voir une dernière fois sa grand-mère, se confronte aux traditions et retrouve ses racines. Malgré quelques longueurs, le film est à la fois drôle et émouvant, grâce au décalage qu’il installe entre l’héroïne, élevée aux États Unis et sa famille restée en Chine. Mais on sent un peu trop les ficelles d’écriture du film indé US délocalisé. Un pur produit Sundance.

By |mai 8th, 2020|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

5 × 4 =