Judy

Judy

Le Pitch

Hiver 1968. La légendaire Judy Garland débarque à Londres pour se produire à guichets fermés au Talk of the Town. Cela fait trente ans déjà qu’elle est devenue une star planétaire grâce au Magicien d’Oz. Judy a débuté son travail d’artiste à l’âge de deux ans, cela fait maintenant plus de quatre décennies qu’elle chante pour gagner sa vie. Elle est épuisée. Alors qu’elle se prépare pour le spectacle, qu’elle se bat avec son agent, charme les musiciens et évoque ses souvenirs entre amis ; sa vivacité et sa générosité séduisent son entourage. Hantée par une enfance sacrifiée pour Hollywood, elle aspire à rentrer chez elle et à consacrer du temps à ses enfants. Aura-t-elle seulement la force d’aller de l’avant ?

Ce qu’on en pense 

Reine de l’année, Renée Zellweger a tout raflé, des golden globes aux Oscars,  avec son interprétation inspirée de Judy Garland. Tout le film reposait, il est vrai, sur les épaules amincies de l’ex- Bridget Jones. Elle s’en sort mieux que bien. Pour le reste,  Judy est un biopic, on ne peut plus conventionnel, proprement filmé mais sans éclat particulier. Ce qui est un comble vu le tempérament et la carrière de la chanteuse… Le choix de n’évoquer qu’un bref moment de sa carrière permet néanmoins de laisser planer quelques zones d’ombres et d’éviter la totale hagiographie.

By |mai 15th, 2020|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

11 − huit =