Champs-Elysées Film Festival

//Champs-Elysées Film Festival

Champs-Elysées Film Festival

Covid oblige, le Champs-Élysées Film Festival, qui devait se tenir du 9 au 16 juin à Paris, a proposé une neuvième édition entièrement numérique. Une aubaine pour les cinéphiles de la France entière qui n’avaient qu’à s’inscrire sur le site du festival  pour visionner gratuitement  les films sélectionnés et assister en duplex au master classes  de Stephen Frears et Edgar  Wright ainsi qu’aux prestations musicales de Barbara Carlotti, Clara Ysé, P.r2b, TheColorGrey, Lucie Antunes, Barbara Butch (dj set) ,  Yuksek (playlist) et  Rebeka Warrior (playlist).  Le festival s’est ouvert le 9 juin sur un live de Barbara Carlotti suivi de la projection en avant-première du film Jumbo de Zoé Wittock . Une fable fantastique avec Noémie Merlant et Emmanuelle Bercot dont la sortie en salles est prévcue le 1er juillet.  Au total, une quarantaine de films ont été dmis en ligne durant la semaine, pour un très grand nombre en exclusivité. Le jury de la compétition présidé par la réalisatrice Mounia Meddour (Papicha) devait  départager 11 longs métrages  : 6 français et 5 américains, des documentaires pour la plupart. Le Prix du meilleur long métrage américain a été attribué à 17 Blocks de Davy Rothbart , qui a filmé pendant une douzaine d’année  une famille d’un quartier défavorisé de Washington. Le Prix du meilleur long métrage français a été attribué ex æquo à Grève ou crève  de Jonathan Rescigno  sur le mouvement des mineurs de 1995 et au Kiosque d’Alexandra Pianelli sur la fermeture d’un kiosque à journaux parisien. La critique a attribué ses prix à 17 blocks et A l’abordage, histoire d’amour naturaliste de Guillaume Brac. de tous les films en compétition, notre préféré était Bloody Nose,  Empty Pockets de Bill & Turner Ross, formidable documentaire en immersion  sur la soirée de fermeture d’un bar de quartier à Las Vegas (prix de la meilleure réalisation US). Sauf indiqué, aucun de ces films n’a encore de date de sortie en France.

 

By |mai 26th, 2020|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

dix-huit − 8 =