Birds of Prey

Birds of Prey


Le pitch

Lorsque Roman Sionis (Ewan McGregor) alias Black Mask, l’ennemi le plus abominable de Gotham, et son fidèle acolyte Zsasz (Chris Messina) décident de s’en prendre à une certaine Cass, la ville est passée au peigne fin pour retrouver la trace de la jeune fille. Les parcours de Harley Quinn (Margot Robbie), de la Chasseuse (Marie Elisabeth Winstead), de Black Canary (Jurnee Smolett-Bell) et de Renee Montoya (Rosie Perez) se télescopent et ce quatuor improbable n’a d’autre choix que de faire équipe pour éliminer Roman

Ce qu’on en pense

Présenté en avant-première française au Palais des Festivals de Cannes, Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn est un spin-off de Suicide Squad (2016), centré sur le personnage de Harley Quinn, interprété par Margot Robbie (qui coproduit le film). La nouvelle bombe sexuelle d’Hollywood, révélée dans Le Loup de Wall Street et star féminine du dernier Tarantino, est ici de tous les plans, en tenue punk, cheveux rose et bleu et maquillage outrancier de Joker au féminin. Bien que réalisé par une femme (Cathy Yan) et mettant en scène pas moins de 5 héroïnes, Birds of Prey ne diffère guère des blockbusters pour ados habituels : une cinématique de jeu vidéo d’1h49, bruyante et colorée, quasi uniquement composée de poursuites et de bagarres sanglantes. Pour fans uniquement.

 

 

By |juin 20th, 2020|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

20 − 1 =