Cinémathèque de Nice

//Cinémathèque de Nice

Cinémathèque de Nice

Comme les autres salles de cinéma, celle de la cinémathèque de Nice ré ouvre le 22 juin, après deux mois de fermeture sanitaire compensée par une belle présence sur Internet,  avec des projections virtuelles qui ont réuni plusieurs milliers de cinéphiles. Le programme des prochaines semaines  est particulièrement riche avec un hommage à Kirk Douglas à travers quelques-uns de ses plus grands films (Les Ensorcelés, L’Homme qui n’a pas d’étoile, Les Sentiers de la gloire, Seuls les Indomptés). Le cycle Lars von Trier ouvert avant le confinement se termine avec Antichrist , Le Direktor (une rareté de 2006) et Dancer in the Dark (Palme d’or 2000).  A voir aussi, trois films de Milos Forman (L‘As de Pique, Les Amours d’une blonde,  Au feu les pompiers) et le classique des classiques du cinéma fantastique : Les Chasses du comte Zaroff .  Dans les films récents, une merveille asiatique de 2018 (La Tendre indifférence du monde d’Adilkhan Yerzanov), le dernier Tarantino (Once Upona Time… In Hollywood), la version noir et blanc de la palme d’or 2019 Parasite et deux sorties exclusives Thee Wreckers Tetralogy de Rosto (un film fantastique musical)  et Technoboss de Joao Nicolau.

 

By |juin 20th, 2020|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

3 × 2 =