Scandale

//Scandale

Scandale

Le Pitch

À Fox News, le puissant network de Rupert Murdoch (Malcolm McDowell), les présentatrices et les journalistes sont embauchées sur des critères esthétiques et cornaquées par le redoutable patron de la chaîne Roger Ailes (John Lithgow).Même les stars comme Megyn Kelly (Charlize Theron) ou Gretchen Carlson (Nicole Kidman), doivent subir ses avances.Pour les débutantes comme Kayla Pospisil (Margot Robbie), cela va même jusqu’au harcèlement et au chantage. Jusqu’à ce que le scandale éclate…

Ce qu’on en pense

Coproduit par Charlize Theron et curieusement confié à Jay Roach,  réalisateur de comédies potaches (Austin Powers , Mon Beau-père et moi ),  Scandale est un pur produit hollywoodien dans la mouvance #MeToo, avec casting de stars tellement siliconées, maquillées et perruquées qu’elles sont à peine reconnaissables. Entamé comme une dénonciation du pouvoir de Fox News et de ses connivences avec Donald Trump, le film évolue en portrait thuriféraire de la journaliste-vedette Megyn Kelly (Charlize Theron), pour finir en procès du patron emblématique de la chaîne Roger Ailes (l’excellent John Lithgow), accusé de harcèlement sexuel et limogé par Rupert Murdoch (avec 40 millions de dollars d’indemnités)…  Pas inintéressant,  mais brouillon et racoleur.

By |juin 20th, 2020|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

vingt + onze =