Un Fils

//Un Fils

Un Fils

Le pitch

Farès et Meriem (Sami Bouajila et Najla Ben Abdallah) forment avec Aziz, leur fils de 9 ans, une famille tunisienne moderne issue d’un milieu privilégié. Lors d’une virée dans le sud de la Tunisie, leur voiture est prise pour cible par un groupe terroriste et le jeune garçon est grièvement blessé..

Ce qu’on en pense

Sélectionné à la Mostra de Venise, ce premier film Tunisien, signé Mehdi M.Barsaoui (un nom à retenir) épate par l’habileté de son scénario, autant que par la modestie de sa mise en scène, dépouillée de tout artifice sans pour autant verser dans le naturalisme. A partir d’un point de départ qui rappelle celui de Babel (une famille dans une voiture, une balle perdue… ), le scénario réserve beaucoup de surprises. Difficile d’en dire plus sans divulgâcher l’intrigue. Sami Bouajila, qui a reçu un prix d’interprétation à Venise pour ce rôle de père prêt à tout pour sauver son fils, est comme d’habitude impeccable. Mais Najla Ben Abdallah qui joue sa femme est parfaite elle aussi. On vit intensément le drame qui frappe leur couple. 

 

 

By |juin 20th, 2020|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

dix-sept − quinze =