Les Parfums

//Les Parfums

Les Parfums

Le pitch

Anne Walberg (Emmanuelle Devos) est une célébrité dans le monde du parfum. Elle crée des fragrances et vend son incroyable talent à des sociétés en tout genre. Elle vit en diva, égoïste, au tempérament bien trempé. Guillaume (Gregory Montel) est son nouveau chauffeur et le seul qui n’a pas peur de lui tenir tête. Sans doute la raison pour laquelle elle ne le renvoie pas.

Ce qu’on en pense

Révélé par la série Dix pour cent , Gregory Montel poursuit avec Les Parfums une ascension qui pourrait le mener assez loin au cinéma, tant il rappelle un certain Daniel Auteuil avec lequel il partage des origines provençales. Le premier à l’avoir compris est Gregory Magne, qui lui avait déjà confié en 2012 le premier rôle de son premier film, L’Air de rien, comédie grinçante dans laquelle  le comédien incarnait un huissier de justice fan éperdu de Michel Delpech qui faisait tout pour lui éviter d’être saisi.  Sans doute était-ce trop tôt. Cette fois, Montel se révèle vraiment aux cotés d’Emmanuelle Devos, parfaite  dans un rôle de diva pète sec qui lui va comme un gant. L’agent de Dix pour cent apporte toute la sensibilité, la simplicité et l’humanité dont il est capable pour ramener sur Terre et nous faire aimer le personnage flamboyant de sa partenaire. Joliment filmée,  cette comédie romantique (et sociale) inscrite dans l’univers original de la fabrication des parfums (avec visite d’un laboratoire de Grasse), constitue la meilleure incitation à retourner au cinéma. 

  

 

By |juillet 1st, 2020|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

1 + 4 =