La vie invisible d’Euridice Gusmao

//La vie invisible d’Euridice Gusmao

La vie invisible d’Euridice Gusmao

Le pitch

Rio de Janeiro, 1950. Euridice (Carol Duarte) 18 ans, et Guida (Julia Stockler) 20 ans, sont deux soeurs inséparables. Elles vivent chez leurs parents et rêvent, l’une d’une carrière de pianiste, l’autre du grand amour. A cause de leur père, les deux soeurs vont devoir construire leurs vies l’une sans l’autre. Séparées, elles prendront en main leur destin, sans jamais renoncer à se retrouver.

Ce qu’on en pense

Inspiré du roman éponyme de Martha Batalha, paru en 2015, La Vie invisible d’Euridice Gusmao a reçu le Prix Un Certain Regard du festival de Cannes 2019. Une récompense amplement mérité : s’il avait concouru pour la Palme d’or, ce mélo flamboyant, porté par deux  superbes actrices, dans une reconstitution splendide des années 50, aurait eu toutes ses chances. C’est, avec celui de Terrence Malick, le plus beau film qu’on ait vu à Cannes l’an dernier.

By |août 3rd, 2020|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

un × 2 =