Nice: Enfer et fantômes

//Nice: Enfer et fantômes

Nice: Enfer et fantômes

Plongée dans le monde des esprits, de l’épouvante et des créatures fantastiques au musée des Arts Asiatiques de Nice avec l’exposition « Enfers et Fantômes d’Asie ». Présentée en 2018 au musée du quai Branly à Paris , l’exposition  propose un parcours aux frontières du réel, où se croisent principalement le cinéma, l’art religieux, le théâtre, la création contemporaine, le manga ou le jeu vidéo. Des estampes d’Hokusai à Pac-Man, des peintures bouddhiques au J-Horror  (cinéma d’horreur japonais des années 1990-2000) avec le film  Ring , du culte des esprits en Thaïlande au manga d’horreur, la figure du fantôme hante l’imaginaire asiatique depuis des siècles. En Chine, en Thaïlande ou au Japon – terrains d’étude de l’exposition – l’engouement populaire pour l’épouvante est bien réel, imprégnant une grande diversité des productions culturelles. Esprits errants de la forêt, femmes-chats vengeresses, revenants des enfers affamés (« walking dead »), vampires sauteurs ou yokaïs (créatures fantastiques du folklore japonais), leurs apparitions sont multiples et se jouent des époques et des supports artistiques. Une chasse aux fantômes en réalité augmentée dans la rotonde du musée complète l’exposition d’une manière très ludique.

 

 

By |septembre 3rd, 2020|Categories: Expositions|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

dix-sept − quinze =