The Good Criminal

//The Good Criminal

The Good Criminal

Le pitch

Par amour, Tom (Liam Neeson), ancien démineur reconverti dans les casses de banques, décide de se ranger. Son idée :  passer un deal avec le FBI qui n’a jamais réussi à lui mettre la main dessus. L’argent contre un aménagement de peine. Mais il réalise vite que les Fédéraux qu’on lui a envoyé pur négocier ont un autre plan en tête : partager le butin et le faire accuser de meurtre. Pris au piège, pourchassé par la police et le FBI, il décide de reprendre les choses en main et se lance dans une vengeance explosive.

Ce qu’on en pense

La crise du Covid oblige Hollywood à revoir ses stratégies. Impossibles à rentabiliser dans des salles de cinéma bloquées à moitié de leur capacité, les blockbusters les plus attendus, comme le nouveau James Bond, sont mis au congélo en attendant des jours meilleurs. A la place, des séries B destinées au direct VOD ou au streaming sont envoyées au charbon, pour tenter de grapiller quand même quelques euros. C’est typiquement le cas de ce sympathique “Liam Neeson movie” signé Mark Williams (Last Call), qui pourrait bien faire revenir au ciné les amateurs de baston et de film d’action à suspense. Le scénario, mal dégrossi, sort  un peu de l’ordinaire puisque ce sont les flics qui se disputent le butin. Et l’intrigue policière se double d’une chouette histoire d’amour. A la fin, Liam Neeson finit quand même par faire ce pour quoi il est payé depuis Taken (se venger méchamment),  mais avec plus de finesse que de coutume. Bref, un Liam Neeson sympa pour amateurs de séries B policières “sans haine ni ultraviolence“. 

By |octobre 14th, 2020|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

2 × 4 =