Petit Pays

Petit Pays

Par Philippe DUPUY

Le pitch

Gabriel (Djibril Vancoppenolle) , dix ans, vit dans un confortable quartier d’expatriés au Burundi, son “petit pays”. Gabriel est un enfant normal, heureux et  insouciant qui ne pense qu’à s’amuser avec ses amis et sa petite sœur. Puis, en 1993, les tensions au Rwanda voisin débordent, menaçant sa famille et le monde de son enfance… 

Ce qu’on en pense

Après La Promesse de l’aube, qu’on avait moyennement aimé, on craignait un peu de voir Eric Barbier s’attaquer à l’adaptation d’un autre roman autobiographique:  Petit Pays de Gaël Faye. On avait tort. Le film est très réussi et transpose parfaitement à l’écran l’histoire de Gaby/Gaël,  dont l’enfance heureuse au Burundi a basculé pendant la guerre civile de 1993, qui a abouti au génocide des tutsis. Jean-Paul Rouve est impeccable dans le rôle du père, les enfants sont très bien aussi, la description du monde des enfants et de celui des adultes (expatriés et locaux) sonne juste et la reconstitution des premiers jours de la guerre civile est très réaliste. Surtout, Barbier a réussi à conserver  la fraîcheur du récit de Gaël Faye,  qui s’appuyait sur l’innocence du regard des enfants pour ne pas sombrer dans le pathos.

By |décembre 26th, 2020|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

3 + 4 =