Billie

//Billie

Billie

Par Philippe DUPUY

Le pitch

Billie Holiday  est l’une des plus grandes voix de tous les temps. Elle fut la première icône de la protestation contre le racisme ce qui lui a valu de puissants ennemis. A la fin des années 1960, la journaliste Linda Lipnack Kuehl commence une biographie officielle de l’artiste. Elle recueille 200 heures de témoignages incroyables  : Charles Mingus  Tony Bennett, Sylvia Syms, Count Basie, ses amants, ses avocats, ses proxénètes et même les agents du FBI qui l’ont arrêtée….Mais le livre de Linda n’a jamais été terminé et les bandes sont restées inédites. BILLIE est l’histoire de la chanteuse qui a changé le visage de la musique américaine et de la journaliste qui est morte en essayant de raconter l’histoire de Lady telle qu’elle était. 

Ce qu’on en pense

Auteur de deux documentaires sportifs (sur Marco Pantani et les 24 heures du mans),  James Erskine s’est attaqué à une biographie filmée de Billie Holiday à la demande du producteur Barry Clark-Ewers.  Au cours de ses recherches préliminaires, le réalisateur est tombé sur l’histoire de la journaliste Linda Lipnack Kuehl, qui avait passé sa vie à recueillir  des témoignages et des interviews de la chanteuse,  en vue d’une biographie qu’elle n’a jamais écrite. Restés inédits,  les  enregistrements réalisés par la journaliste forment la matière sonore du film d’Erskine,  qui a utilisé toutes sortes d’images d’archives pour les illustrer , dans un superbe montage qui alterne interviews, témoignages et passages chantés. Les images colorisées des films de la chanteuse sur scène ou en studio donnent une patine de fiction au documentaire et rendent encore plus puissantes ses prestations. Parallèlement, Erskine raconte l’histoire de Linda Lipnack Kuehl, qui avait, semble-t-il,  fini par tellement s’identifier à son modèle qu’elle a fini par sombrer et ne plus pouvoir écrire une ligne. C’est que le destin de Billie Holiday est celui d’une star marquée par la souffrance et l’autodestruction. Première d’une longue lignée de chanteuses saisies par la dépression et la folie une fois arrivée au sommet, comme le remarque Tony Benett dans le film. De Whitney Houston à Britney Spears, on ne compte plus en effet le nombre de stars qui ont “disjoncté”, comme elle, sous la pression. Pourquoi ?  Le film de James Erskine donne quelques éléments de réponse…

By |janvier 6th, 2021|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

1 × 3 =