La Mission

//La Mission

La Mission

Par Ph.D

Le Pitch

Cinq ans après la fin de la Guerre de Sécession, le capitaine Jefferson Kyle Kidd (Tom Hanks), vétéran de trois guerres, sillonne le pays de ville en ville en lisant les nouvelles en public. Au Texas, il croise le chemin de Johanna (Helena Zengel), une enfant de 10 ans capturée 6 ans plus tôt par la tribu des Kiowa et accepte de la reconduire dans sa famille. Pendant des centaines de kilomètres, alors qu’ils traversent une nature hostile, ils vont devoir affronter les nombreux écueils, aussi bien humains que sauvages, qui jalonnent la route vers ce que chacun d’entre eux pourra enfin appeler son foyer…

Ce qu’on en pense

Paul Greengrass (Jason Bourne , Green Zone, Un 22 juillet) retrouve Tom Hanks, qu’il avait mis en scène en 2013 dans Capitaine Philips pour ce western Fordien,  qui devait sortir en salles mais qu’Universal a finalement fourgué à Netflix pendant la pandémie. Un film de facture étonnamment classique qui ravira les amateurs de westerns humanistes, quelque part entre La Prisonnière du désert et True Grit. Tom Hanks, qui n’avait encore pas posé sa marque sur le genre,  y trouve un rôle à ses mesures (celui du sauveteur au grand coeur),  mais la révélation du film est Helena Zengel, que l’on avait découvert en 2019 dans le drame allemand Benni. Dans le rôle de la jeune fille enlevée par les indiens , elle fait passer beaucoup de choses avec peu de mots et d’effets. Bien que le titre originel (News of the World) mette l’accent sur le métier du héros, qui lit les journaux en public pour gagner sa vie,  le rôle éducatif et démocratique de la presse dans la conquête de l’Ouest est à peine effleuré par la réalisation, qui met plutôt l’accents sur les rapports qui se nouent entre les deux protagonistes. Le film y gagne en émotion ce qu’il  perd un peu en profondeur, mais reste très recommandable.

By |février 15th, 2021|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

3 + vingt =