Petite Fille

//Petite Fille

Petite Fille

Par Ph.D

Le pitch
Sasha, né garçon, se vit comme une petite fille depuis l’âge de 3 ans. Le film suit sa vie au quotidien, le questionnement de ses parents, de ses frères et sœur, tout comme le combat incessant que sa famille doit mener pour faire comprendre sa différence. Courageuse et intraitable, Karine, la mère de Sasha, mène une lutte sans relâche portée par un amour inconditionnel pour son enfant.

Ce qu’on en pense

Présenté en avant première au festival In&Out, Petite Fille est le nouveau documentaire de Sébastien Lifshitz (Adolescentes, Les Vies de Thérèse, Bambi, Les Invisibles),  auquel la Cinémathèque de Nice a consacré en septembre une grande rétrospective. Après s’être intéressé aux tourments de l’adolescence, le réalisateur a choisi de filmer un(e) enfant transgenre et sa famille. Il le fait avec le talent et le tact qu’on lui connaît  et qui lui ont valu un César du documentaire pour son film sur les sans abris (Invisibles). C’est la première fois que le cinéma aborde la question en filmant un(e) enfant aussi jeune et le combat de ses parents  pour  faire accepter  sa nouvelle identité. C’est magnifique et, pour une fois, on se réjouit qu’à cause du confinement le film atterrisse sur Netflix plutôt qu’en salles. Il pourra ainsi être vu dans le cercle familial, ce qui est idéal car c’est une ode vibrante à la famille. 

By |mars 11th, 2021|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

6 + 11 =