Baghdad Central

//Baghdad Central

Baghdad Central

Par Phil Inout

Le Pitch

En 2003 à Bagdad, peu de temps après la chute de Saddam Hussein, l’ex-officier de police Muhsin al-Khafaji (Wallid Zuaiter) se démène pour retrouver une de ses filles qui a  disparu. Sa quête le conduit à accepter de collaborer avec les occupants américains  : un choix dangereux…

Ce qu’on en pense

Encore une excellente série qui a pour cadre le Moyen Orient. En l’occurrence, l’Irak de 2003, occupé par une coalition internationale après la chute de Saddam Hussein. L’ex inspecteur al-Khafaji s’y lance dans une course contre la montre périlleuse pour retrouver une de ses filles disparue alors qu’elle devait aller à la fac. Contraint de collaborer avec l’occupant,  al-Khafaji est, comme la plupart de ses concitoyens,  partagé entre l’espoir d’un avenir démocratique et le dépit de voir s’installer une force d’occupation de moins en moins légitime à mesure que le temps passe. La ville est secouée d’attentats et d’attaques terroristes dont la violence n’a d’égale que la répression  de l’armée d’occupation. Pris entre deux feux,  l’ex flic intègre, remarquablement interprété par Waleed Zuaiter (vu dans Omar), devra apprendre à louvoyer pour sauver sa peau et sa famille. Une série anglaise prenante, qui mélange hardiment thriller, espionnage, guerre, drame et politique. Seul regret: l’utilisation systématique de l’anglais (ou du français en VF) à la place de l’arabe ou du persan. Une aberration dans une série aussi réaliste.

By |avril 30th, 2021|Categories: ça vient de sortir|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

5 × quatre =