MotoGP : Allez France (4)

//MotoGP : Allez France (4)

MotoGP : Allez France (4)

Par Phil Inout

Après quelques semaines de vacances,  le MotoGP Circus avait rendez vous en Autriche le 8 août sur le circuit de Spielberg, pour le Grand Prix de Styrie. Une date que Valentino Rossi a choisie pour officialiser son départ en retraite à la fin de la saison. L’émotion suscitée par la nouvelle dans le paddock (et au delà) n’a pas empêché les Ducati de dominer les essais. Seul Fabio Quartararo parvenait à glisser sa Yamaha dans les 5 premiers temps : les 4 autres étaient réalisés par des pilotes Ducati. Le Niçois faillit pourtant réaliser la Pole, mais son tour gagnant fut annulé pour avoir mordu sur un vibreur. Fabio se contentait finalement d’une deuxième position sur la ligne de départ, juste derrière le rookie Jorge Martin (Ducati), auteur de la Pole et bien décidé à remporter son premier Grand Prix MotoGP. Ce qu’il fit sans coup férir, après avoir mené la course de bout en bout,  suivi comme son ombre par le champion du monde en titre,  Johann Mir (Suzuki) et par Fabio Quartararo, troisième sur le podium après une course sage. Le Niçois conforte ainsi sa place en tête du championnat du monde, devant un Johann Zarco à la peine en Autriche. Le Cannois terminait 6e, loin de son camarade d’écurie Jorge Martin.

 

Johann Zarco avait à coeur de faire mieux le 15 août pour le Grand Prix d’Autriche, sur le circuit de Spielberg.  Meilleur temps et record du tour aux premiers essais, le week end démarrait bien pour le Cannois. Pour Fabio Quartararo aussi qui faillit encore accrocher la Pole, mais en fut une nouvelle fois privé par Jorge Martin qui profitait habilement de l’aspiration de Zarco pour battre le record du circuit et signer la Pole Position.  En début  de course,  les Ducati de Bagnaia, Martin et Zarco menaient la danse tandis que Fabio et Marc Marques faisaient le maximum pour ne pas se laisser distancer. A quelques tours de l’arrivée, Fabio redoublait d’efforts et parvenait à doubler le leader Bagnaia, avant de se faire reprendre en ligne droite et de lâcher un peu l’affaire dépité, laissant Marques et sa Honda ferrailler pour la gagne. Sur ces entrefaites, la pluie commença à détremper la piste et les leaders choisirent de changer de moto à trois tours de l’arrivée. Erreur tactique : Brad Binder (KTM) saisit sa chance et termina la course en slicks devant Bagnaia et Martin bien revenus. Marques et Zarco, trop gourmands,  chutaient tandis que Quartararo se contentait sagement de finir septième. Résultat de cette course folle : le Niçois conforte son avance au championnat du monde à 47 points de Bagnaia son nouveau dauphin, alors que Zarco rétrograde à la troisième place. Le Cannois aura encore  une revanche à prendre le 29 août à Silverstone pour le Grand Prix d’Angleterre.

 

 

By |août 10th, 2021|Categories: Événement|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

15 − trois =