Shang-Chi et la légende…

//Shang-Chi et la légende…

Shang-Chi et la légende…

Par J.V

Le pitch

Shaun (Simu Liu) et son amie Katy (Awkwafina) sont inséparables. Voituriers le jour, ils aiment faire la fête à la nuit tombée. Une vie d’insouciance aux Etats-Unis remise en cause par l’arrivée de dangereux criminels qui s’emparent du médaillon de Shaun après un combat acharné dans un bus. Surprise des capacités de son partenaire, Katy apprend que celui-ci s’appelle en réalité Shang-Chi et qu’il est le fils d’un puissant seigneur doté du pouvoir des dix anneaux. Leur périple les mène d’abord à Macao à la recherche de Xialing, la sœur de Shang-Chi, puis dans un royaume secret où ils vont devoir mener une guerre sans merci…

Ce qu’on  en pense

Après l’Afrique dans Black Panther,  l’Asie entre à son tour  dans l’Univers Marvel  grace à Shang-Chi et la légende des dix anneaux. Même s’il n’a pas le talent de ses homologues asiatiques Ang Lee, Tsui Hark, ou Zhang Yimou pour chorégrapier les combats d’arts martiaux, l’inattendu Destin Daniel-Cretton (States of Grace, La Voie de la justice)réussit à concilier les règles du film de sabre et le cahier des charges d’un film Marvel. Entamé comme un classique  film de karaté à la Bruce Lee, Shang-Chi vire au fantastique chinois dans sa deuxième partie au risque de déconcerter le jeune public occidental.  Mais la qualité des effets spéciaux , le casting,  dans lequel on retrouve les toujours impeccables Tony Leung et Michele Yeoh, ainsi que  le soin apporté à la caractérisation des personnages, notamment féminins, permettent de faire de ce Marvel Kung Fu une réussite.

By |septembre 1st, 2021|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

8 − quatre =