9 jours à Raqqa

//9 jours à Raqqa

9 jours à Raqqa

Par Ph.D

Le pitch

Leila Mustapha, 30 ans, ingénieure en génie civil, trois fois major de sa promotion, est la jeune maire de Raqqa, l’ancienne capitale autoproclamée de l’état islamique en Syrie. Plongée dans un monde d’hommes, elle a pour mission de reconstruire sa ville en ruines après la guerre, de réconcilier et d’y instaurer la démocratie. Une mission hors normes. Marine de Tilly, une écrivaine française, traverse l’Irak et la Syrie pour venir à sa rencontre. Dans cette ville encore dangereuse, elle a 9 jours pour vivre avec Leila et découvrir son histoire.

Ce qu’on en pense

Premier volet d’une trilogie sur “La vie après Daech“, le nouveau documentaire de Xavier de Lauzanne (D’une seule voix, Les pépites, Enfants valises) suit la journaliste et écrivain Marine de Tilly venue en Syrie pour rencontrer la nouvelle maire de Raqqa, Leila Mustapha, récemment nommée pour administrer la ville de Raqqa détruite et ruinée par Daech. Le film est un portrait croisé des deux femmes : l’une prenant de grands risques pour informer sur la situation en Syrie après la chute de Daech, l’autre ayant combattu contre le califat que voulait imposer Daech et se retrouvant, à 30 ans, en charge de la reconstruction de sa ville natale. On les suit durant 9 jours dans les rues et les maisons dévastées de Raqqa, où la vie reprend peu à peu malgré les difficultés d’approvisionnement,  l’absence d’électricité et le danger terroriste qui rode toujours dans les décombres. Un document passionnant qui rend hommage à une héroïne de la guerre en Syrie,  dont l’engagement et la détermination devraient inspirer beaucoup de femmes,  dans son pays et dans le monde.

By |septembre 8th, 2021|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

onze − un =