Nitram

//Nitram

Nitram

Par J.V

Le Pitch

En Australie dans le milieu des années 90, Nitram (Caleb Landry Jones) vit chez ses parents, où le temps s’écoule entre solitude et frustration. Alors qu’il propose ses services comme jardinier, il rencontre Helen (Essie Davis), une héritière marginale qui vit seule avec ses animaux. Ensemble, ils se construisent une vie à part. Quand Helen disparaît tragiquement, la colère et la solitude de Nitram ressurgissent

Ce qu’on en pense

Choc du dernier festival de Cannes, où il était présenté en compétition,  Nitram s’inspire du massacre de Port-Arthur en Tasmanie, au cours duquel 35 personnes ont été tuées et 23 ont été blessées en 1996. Après son adaptation d’Assassin’s Creed,  Justin Kurzel filme l’itinéraire meurtrier d’un jeune homme instable, en laissant la tuerie hors champs. Caleb Landry Jones n’a pas volé son prix d’interprétation cannois pour ce rôle: il est phénoménal. Le film, qui dénonce la violence de la société australienne, s’impose comme une sorte d’Elephant  (Gus Van Sant) australien. On en sort secoué.

 

By |mai 11th, 2022|Categories: Cinéma|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

quinze − quatorze =